[TEST] Gravity Crash Portable (PSP)

Pour y lire notre indispensable avis !

[TEST] Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar xesbeth » 16 Nov 2010, 19:34

Image



Les shmup Trust. Vous connaissiez? Moi pas, jusqu’à ce que l’on me conseille *clin d’œil* Gravity Crash. Ayant été intrigué lorsqu’il a été annoncé puisque son gameplay me semblait original j’ai néanmoins été rebuté par des avis négatifs de personnes qui n‘y ont même pas joué, alors je m‘étais ravisé…Et puis j’ai fini par sauter le pas. Je précise que je me base uniquement sur la version Portable de Gravity Crash (puisque également dispo sur PS3) car il existe des différences entre les deux versions.


Gravity Crash koikecé? C’est un Thrust-like. Vous n’êtes pas plus avancé? C’est normal! A la base Thrust (je vais vous épargner les considérations scientifiques du terme employé) est un shmup multidirectionnel sorti sur BBC Micro (ça ne nous rajeunit pas), son gameplay reposant sur la gravité: Votre vaisseau est inexorablement attiré vers le sol, à vous d’utiliser à bon escient vos réacteurs afin de vous déplacer dans les tunnels sans vous écraser. Gravity Crash reprend donc ce principe mais apporte quelques variantes, en fait vous prenez Thrust et Oids, vous secouez un peu et tadam! Il en ressort un Gravity Crash tout chaud. On retrouve donc, en plus de la gravité, la gestion du carburant, le sauvetage de petits bonshommes, un shield et des tourelles ennemies.


Image
Gare aux cellules qui se régénèrent.


Image
L'utilisation d'une arme secondaire s'impose.


Maintenant Gravity Crash essaye tout de même de se différencier de ses ancêtres. Tout d’abord vous avez 3 vaisseaux à votre disposition:
- Le classique qui s’oriente à partir du D-Pad et se propulse avec la touche X en plus d’un tir frontal, le vaisseau hardcore, «à l‘ancienne ».
- l’anti gravité qui se dirige (et se propulse) quant à lui à partir du stick analogique, muni d’un tir autofire multidirectionnel qui s’enclenche à partir des boutons basiques (comme la plupart des shmups en arène sur psp), le vaisseau pépère idéal pour ne pas se prendre la tête avec la gravité.
- Et enfin le vaisseau multi directionnel qui est un mix entre l’anti gravité (contrôles) et le classique (gestion de la gravité), l’anti gravité en plus lourd si vous préférez.
Après cela il vous sera proposé 4 armes secondaires: Une bombe déflagration à tête chercheuse, des drones à têtes chercheuse, un arc électrique qui rebondit d’ennemi en ennemi et une déflagration magnétique qui paralyse les ennemis, ces armes sont à utiliser avec modération puisque leur nombre d'utilisations est limitée, de plus les recharges ne sont pas nombreuses. Enfin la gestion du shield, manuel (a activer manuellement, se recharge automatiquement dans le temps) ou auto (se recharge uniquement à partir des cristaux, il peut supporter maximum 6 chocs)? A vous de voir.
Vient ensuite la gestion du carburant, il se récupère à partir de cristaux jaunes disséminés un peu partout dans les stages, chaque cristal que vous devrez extraire en tirant dessus vous remonte une plus ou moins grande partie de carburant. Sachez que ces cristaux se régénèrent dans le temps alors ne les détruisez pas complètement si vous ne voulez pas tomber bêtement en rade (tomber en rade justement est assez rare, le jeu étant assez généreux avec le carburant).

Chaque stage possède un objectif à remplir afin de passer au suivant mais ces objectifs ne sont qu’au nombre de 2: Récupérer X joyaux, détruire X installations ennemies ou les deux en même temps (bon ok, « 3 » entre guillemets). Entre en jeu le scoring, assez basique certes mais pas de quoi en faire un reproche. Les joyaux apportent des points bonus (vert: 100pts, rouge: 500pts, bleu: 1000pts, violet: 5000pts), ramasser vos collègues (avec atterrissage en douceur) valent 1000pts chacun, mais le principal restant la destruction massive (normal). Les ennemis sont le plus souvent des tourelles mais pas que, on peut croiser des vaisseaux de guerres (amusez vous à exploser leurs réacteurs et regardez les s'écraser lamentablement, jouissif) et quelques formes de vie martiennes, de quoi faire un carton dans la joie et l’allégresse. L’agencement des stages deviendra de plus en plus labyrinthique au cours de l’aventure, ce qui n’arrange pas les choses si on a choisi un vaisseau soumis aux lois de la gravité (de toute façon, on a payé pour ça non?), chaque passage étroit devra se négocier lentement, calmement. Les fous de vitesses devront connaître les stages par cœur et maitriser le vaisseau à la perfection sinon c’est le mur.


Image
En mode boucherie le jeu devient un véritable feu d'artifice à lui tout seul.


Image
L'anti gravité ou le vaisseau des feignasses.


Les musiques de Tim Wright aka ColdStorage (si vous ne connaissez pas, déjà honte à vous et je vous ordonne d’aller écouter ses musiques non mais! Shadow of the Beast 3 forever!), le monsieur est doué, vraiment, alors rien d’étonnant à ce que ses compositions soient toutes excellentes, pour ce qui est de les décrire laissons la parole à Mr Wright: laid back drum'n'bass, orchestral ambient, retro 80's and Commodore SID Chip. Tout est dit, fan des musiques retro de l’espace tu seras comblé. Pour vous faire une idée vous pouvez toujours les écouter en streaming.

Bon c’est pas tout ça mais il faut bien aborder les points qui fachent…et qui feront fuir à peu prés 90% des shmuppeurs. Le jeu est long, non pas long dans le sens « une heure » mais plutôt, hum, 5 heures pour ce qui est de terminer l’aventure avec le vaisseau le plus maniable et en prenant le temps de tout scorer sur son passage, vous pouvez rajouter une à deux heures avec le vaisseau classique. La faute à cinq galaxies possédant chacune 6 planètes plus une planète bonus en récupérant tout les artefact disséminés ça et là (1 par planète). C’est bien pour ça que j’ai un petit problème avec mon one credit, vous imaginez bien que jouer à un jeu 5 heures d’affilées c’est assez chaud alors bien obligé d’utiliser les saves automatiques, est-ce que sauvegarder c’est tromper?
Les graphismes néons, on aime ou on aime pas je ne vais pas revenir là dessus toujours est-il que, personnellement, c’est justifié d’une part avec l’héritage graphique des premiers shmup Thrust auxquels s’inspire ce Gravity et d’autre part cela permet une meilleure visualisation du terrain et des ennemis, avec une 2D ou 2.5D basique certains éléments du décor nous échapperait et ce serait tout bonnement injouable.
L'histoire est....inexistante, pas de background, rien. Vous êtes un robot vert de ménages qui doit péter la tronche aux martiens sous les ordres des enfoirés du gouvernement. Humour à deux balles, dialogues gnagnan. On oublie.
Reste un point qui m’énerve vraiment: L’absence de sauvegarde des scores. Là je crie au foutage de gueule….les temps sont sauvegardés, les objets récupérés sont sauvegardés mais.pas.les.scores. Pourquoi? C’est simple, ces couillons de développeurs ont oublié de l’inclure! Il y a de quoi mourir de rire. Même s’ils ont prévu de régler ce problème avec un DLC, on l’attend toujours.


Malgré cela, je l’aime beaucoup ce Gravity Crash Portable. Le jeu n’est pas très difficile une fois que l’on a compris les mécaniques gravité/propulseur (en fait tout dépend du vaisseau choisi), surtout qu’il est généreux en extends (40 vies à la fin de mon 1cc, et c’est pas un one life). Pour peu que vous adhériez au genre, vendu à 8€ vous en avez pour votre argent: En plus du (loooooong) mode campagne, un mode planète pour péter les records de vitesse, un mode survie, un éditeur de stage et un jeu bonus geometry wars-like. A vous de voir si vous avez envie d’essayer un autre genre de shmup, d’élargir votre horizon, j’ai essayé et je ne le regrette absolument pas.




ps: remerciements spéciaux à David.
Dernière édition par xesbeth le 17 Nov 2010, 01:45, édité 4 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
xesbeth
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 1456
Inscription: 10 Oct 2010, 16:36

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar Hydeux » 16 Nov 2010, 19:50

Excellent test !
Mon cher Xesbeth, vous êtes comme le bon vin (vous nous saoûlez ?!? :D ) : vous vieillissez bien !

Du coup, je vais essayer de m'en fair une tranche !
"Vous n'avez aucun nouveau message."
Avatar de l’utilisateur
Hydeux
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 8047
Inscription: 28 Sep 2010, 19:15

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar xesbeth » 16 Nov 2010, 19:58

Je savais bien que d'être vieilli en fûts de chêne finirait par apporter quelque chose :D

Du coup, je vais essayer de m'en fair une tranche !


Tu m'en diras des nouvelles =(^^)=
Image
Avatar de l’utilisateur
xesbeth
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 1456
Inscription: 10 Oct 2010, 16:36

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar kisuke » 16 Nov 2010, 21:12

C'est si jouable que ça sur PSP?? Je serai plus interessé par la version ps3 à cause de ça.
max.faraday a écrit:j'y mettrais bien une cartouche.
Avatar de l’utilisateur
kisuke
Yamakasi et serrurier viril
 
Messages: 3717
Inscription: 10 Oct 2010, 16:50

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar David » 16 Nov 2010, 23:56

Mais la grande question est : ce titre est-il vraiment un shmup ? (^^)

Plaisanterie mise à part, la famille à laquelle appartient Gravity Crash est riche. Le père de tout ce beau monde est Gravitar, un jeu d'arcade sorti en 1982 chez Atari, lui même inspiré du premier jeu où il fallait gérer l'influence de la gravité avec une précision maladive, Lunar Lander, toujours chez Atari, et de trois ans plus vieux.

Tous ces jeux utilisaient la technologie vectorielle, ce qui explique le grand nombre de "clones" sortis ensuite reprenant le look très fil de fer de ces deux ancêtres du jeu vidéo. L'un des plus connus fut sans nul doute Thrust, décliné sur de très nombreuses bécanes. C'est sur NES que l'un des shoots à inertie les plus réussis vit le jour (Solar Jetman, du dieu Rare), tandis que les moins vieux se souviendront peut-être du très joli Subterrania sur Megadrive.

Je ne doute hélas pas un seul instant que ce type de shoot, particulièrement lent car mettant l'accent sur la précision au millimètre dûe à la gestion de la gravité, ne plaira pas à grand-monde ici, mais comme le dit Xesbeth, Gravity Crash mérite qu'on s'y intéresse.

Bien que je ne connaisse pas la version PSP, je ne doute pas un seul instant qu'elle soit aussi maniable que la version PS3, à laquelle je joue "à l'ancienne" - c'est-à-dire les directions droite et gauche pour tourner à 360 degrés, un bouton pour opérer la poussée des réacteurs, et un autre bouton pour tirer.

Content que le jeu t'ait plu, Xesbeth ! )--(

PS : en complément du test PSP de Xesbeth, je poste un lien menant vers le test de la version PS3 écrit par un bon pote.

PPS : il existe sur le canal indé de la 360 un clone de Gravity Crash : Gravitron. Prix : un euro !!

Image
Avatar de l’utilisateur
David
Casual Trentenaire
 
Messages: 479
Inscription: 10 Oct 2010, 16:14

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar xesbeth » 17 Nov 2010, 01:00

kisuke a écrit:C'est si jouable que ça sur PSP?? Je serai plus interessé par la version ps3 à cause de ça.


Comme l'a dit David, le vaisseau classique doit posséder une maniabilité identique que ce soit sur PSP et PS3. Juste le vaisseau multi directionnel (je ne sais pas si l'anti gravité est dispo sur PS3...) qui doit se jouer avec les deux sticks. Pour le reste tout est parfaitement lisible sur psp.

David a écrit:Gravitar


Je remarque qu'il est dispo dans la game room du XBLA =(^^)=

M'a l'air marrant ce Gravitron, tu l'as essayé?

Zut j'ai oublié de parler des ondes émises par les satellites qui repoussent le vaisseau, pareil avec l'onde de choc d'un missile qui explose à proximité....ce jeu regorge tellement de détails que c'en est impressionnant!
Image
Avatar de l’utilisateur
xesbeth
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 1456
Inscription: 10 Oct 2010, 16:36

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar Vany » 17 Nov 2010, 01:07

Test très sympa merci !
Ceci étant et je sais que c'est con mais ce type de jeux, ces contraintes de gravitations, j'ai vraiment du mal.

Allez faudrait l'essayer, motivation motivation !
(m) (m) (m)
ImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
Vany
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 3369
Inscription: 10 Oct 2010, 15:55
Localisation: Place St Pierre, Besançon, Doubs, Franche-Comté, France, Europe, planète Terre...

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar David » 17 Nov 2010, 12:23

Vany a écrit:Test très sympa merci !
Allez faudrait l'essayer, motivation motivation !
(m) (m) (m)

That's the spirit! :D
Avatar de l’utilisateur
David
Casual Trentenaire
 
Messages: 479
Inscription: 10 Oct 2010, 16:14

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar David » 17 Nov 2010, 13:02

Ah oui, et concernant Gravitron, l'excellent site britannique NTSC-UK vient de publier une critique du jeu, absolument dithyrambique.

Donc oui, Gravitron (que je n'ai pas testé), doit être très bien. (L)
Avatar de l’utilisateur
David
Casual Trentenaire
 
Messages: 479
Inscription: 10 Oct 2010, 16:14

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar kisuke » 17 Nov 2010, 15:15

xesbeth a écrit:
David a écrit:Gravitar


Je remarque qu'il est dispo dans la game room du XBLA =(^^)=

M'a l'air marrant ce Gravitron, tu l'as essayé?


Je ne l'avais pas considéré comme shmup pour le dossier/article sur la game room mais je m'y attelle dès ce week end parce qu il a été cité...
max.faraday a écrit:j'y mettrais bien une cartouche.
Avatar de l’utilisateur
kisuke
Yamakasi et serrurier viril
 
Messages: 3717
Inscription: 10 Oct 2010, 16:50

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar Hydeux » 17 Nov 2010, 15:16

kisuke a écrit:
xesbeth a écrit:
David a écrit:Gravitar


Je remarque qu'il est dispo dans la game room du XBLA =(^^)=

M'a l'air marrant ce Gravitron, tu l'as essayé?


Je ne l'avais pas considéré comme shmup pour le dossier/article sur la game room mais je m'y attelle dès ce week end parce qu il a été cité...

Réactivité ! Bravo pour tout !
"Vous n'avez aucun nouveau message."
Avatar de l’utilisateur
Hydeux
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 8047
Inscription: 28 Sep 2010, 19:15

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar kisuke » 17 Nov 2010, 15:24

Je pense pousser un peu plus loin dans les jeux cela dit en passant. Je reviendrai surement te voir quand je serai bloqué par le sujet (probablement lors de la recherche d'images caractéristiques...).
max.faraday a écrit:j'y mettrais bien une cartouche.
Avatar de l’utilisateur
kisuke
Yamakasi et serrurier viril
 
Messages: 3717
Inscription: 10 Oct 2010, 16:50

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar David » 17 Nov 2010, 18:06

kisuke a écrit:(...) shmup pour le dossier/article sur la game room (...)

J'ai hâte de lire ton article sur la Game Room, Kisuke. J'ai beaucoup aimé le principe et ai activement soutenu le projet à ses débuts ; hélas, le manque d'éditeurs, les mensonges de Krome, la mort du studio ainsi que le prix des jeux (élevé), ont fini par me convaincre de laisser tomber.
Avatar de l’utilisateur
David
Casual Trentenaire
 
Messages: 479
Inscription: 10 Oct 2010, 16:14

Re: Gravity Crash Portable (PSP)

Messagepar kisuke » 17 Nov 2010, 18:26

Le concept est bien si on a un réseau de salle pour s'y promener. Mais je préfère développer le concept dans l'article/dossier plutot que dans le sujet gravity crash.
max.faraday a écrit:j'y mettrais bien une cartouche.
Avatar de l’utilisateur
kisuke
Yamakasi et serrurier viril
 
Messages: 3717
Inscription: 10 Oct 2010, 16:50


Revenir vers Tests et dossiers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité