[TEST] Sectis (Vectrex)

Pour y lire notre indispensable avis !

[TEST] Sectis (Vectrex)

Messagepar Hydeux » 24 Jan 2011, 19:12

Texte rédigé par RayXambeR et initialement publié dans Revival 45

Image

Sectis


Cela faisait 6 ans, depuis le monumental I,Cyborg en 2004, que George Pelonis n'avait pas atteint la capacité de 32 K pour une des ses productions vectrexiennes. Ce second volet de la tétralogie annoncée de Sector-X, n'hésite pas à bouleverser le concept de 3D Sector-X. Si ce dernier était d'une part dédié au 3D Imager et d'autre part constitué d'un ensemble hétérogène de niveaux mettant à profit les capacités de relief du plus rare des périphériques de la Vectrex, Sectis se contente de 2D et se concentre sur les sectoïdes, insectes de l'espace particulièrement retors. Le déroulement du jeu est original (comme toutes les productions de Fury Unlimited) puisqu'il est constitué de plusieurs niveaux à l'aire de jeu toujours plus immense, entrecoupés d'un labyrinthe menant au boss.
Le premier niveau s'intitule "The Outskirts of Hell" et consiste en une aire de 3 par 3, soit 9 écrans, chacun mettant en scène un combat rapproché contre un (ou deux !) sectoïde(s) ou encore un écran tranquille avec possibilité de regénérer quelque peu sa barre de vie. Une fois éradiqué tous ces insectes de malheur, un passage s'ouvre menant au boss qui n'est autre qu'un énorme sectoïde tournoyant à toute vitesse. Mais avant de vous en dévoiler plus, sachez qu'il faudra avoir sué quelques parties pour en arriver là ! Car la technique pour occire un de ces ennemis requiert précision et rapidité, choses pas toujours compatibles en pleine action. Heureusement votre vaisseau possède une barre de vie, de 5 points et, à chaque nouveau niveau, elle revient à son maximum. Ouf !

Image


Sectis nécessite de l'opiniâtreté de la part du joueur sous risque d'être rapidement rebuté s'il n'a pas la volonté de s'accrocher. Cependant une fois la technique acquise, les sectoïdes ne poseront plus (trop) de problème. Vient ensuite le niveau 2 appelé "The Labyrinth of Oculis" qui porte bien son nom même s'il n'y a aucun moyen de se perdre en route. Surtout avec les plans des niveaux fournis gracieusement dans le présent numéro !
On retrouve la trace des célèbres étoiles présentes depuis I,Cyborg dans les productions Fury Unlimited mais dans une variante encore plus destructrice puisque lorsqu'elles explosent elles répandent une ribambelle de morceaux qu'il vaut mieux éviter. Impossibles à détruire, il faut juste ne pas traîner en chemin devant elles ... Et avant de rejoindre le boss Oculis il faut résoudre une énigme constituée de 9 carrés desquels il faut entrer et sortir plusieurs fois, le schéma s'en trouvant alors modifié. Si l'on ne suit pas le bon ordre de séquence, on revient à la case départ : frustrant ! Heureusement il est simple puisqu'en allant tout droit verticalement plusieurs fois de suite on se sort de ce méandre pour se retrouver en face à face avec Oculis. Ce dernier porte bien son nom puisqu'il s'agit d'une bestiole rondouillarde avec un gros oeil. Placée au centre de l'écran et entourée de 4 murs de chaque côté, elle n'hésite pas à faire feu à tout va lorsque vous lui passez devant car elle vous suit du regard. L'idéal pour s'en sortir consiste à tourner autour d'elle et, au moment où la bestiole semble ne plus vous repérer, à s'introduire (sans toucher les murs, sinon game over !) dans l'espace au centre de l'écran. Le monstre, surpris de votre audace, n'en revient pas et ferme son oeil comme pour ne pas voir le carnage qui va suivre. Un petit tir et elle se met alors à tournoyer pour disparaître dans une explosion identique à celle des étoiles. Il faut donc, dès le tir envoyé, effectuer le chemin inverse et s'enfuir. Vite.
Arrive alors le niveau 3 "The Lair of Sectis". Et l'on arrête volontairement ici en ce qui concerne les explications de jeu. Non mais vous ne pensez pas que l'on va tout vous révéler, non ? Sachez juste que ce niveau occupe la bagatelle de 36 écrans ! Une particularité : le troisième boss - Sectis en personne - apparaît dès le début sous la forme d'un cocon (écran le plus en bas à droite) qui libérera un énorme sectoïde une fois le niveau nettoyé de tous les ennemis (le nombre de sectoïdes restant est affiché en haut à gauche de l'écran).

Image Image
Plans des premier et deuxième niveaux.


On perçoit à travers notre test toute l'originalité et l'audace de Fury Unlimited de faire l'effort de proposer autre chose qu'une adaptation d'arcade sur la Vectrex. Cela lui est parfois reproché mais de notre côté nous le soutenons dans ce louable effort. Certes il a une tendance à niveler par le haut la difficulté de ses jeux mais le plaisir est d'autant plus fort que l'on progresse après plusieurs échecs. Le petit côté réflexion et "essais/erreurs" permet de conférer à Sectis une durée de vie importante malgré ces seuls trois niveaux. Mais ceux-ci obligent à effectuer pas mal de tentatives avant de rencontrer le succès.

Image


Sectis se révèle beaucoup plus homogène et cohérent que 3D Sector-X. Bien que shoot'em up, les aspects réflexion, exploration ne sont pas mis de côté et c'est ce qui donne ce cocktail détonnant et prenant si l'on fait l'effort de s'accrocher.
Parmi les points notables (et sympathiques), citons le fait que le vaisseau affiche clairement les dommages subis mais aussi, et surtout, la présence de séquences animées annonçant le niveau à venir. Ces animations sont superbes de fluidité et ajoute au côté scénarisé de Sectis. Avec des musiques glaciales comme seules la Vectrex sait en jouer, et un joli T-Shirt noir affublé du logo Sectis rouge offert pour toute pré-commande, c'est un indispensable de plus dans la ludothèque de la si singulière console vectorielle.
Certes il ne peut pas prétendre à détrôner le ténor qu'est Protector, mais il est vraiment tout proche. Et il mérite son 9/10 grâce au fait qu'il s'agit d'une pure création, ce qui n'était pas le cas de Protector inspiré par Defender.

RayXambeR

Fiche technique
Développeur : Fury Unlimited
Console : Vectrex
Année : 2010
Genre : shoot'em up
Support : cartouche
Joueurs : 1
Sauvegarde : non
Langue : Anglais
9/10


Image


INFO en +
-Les plans des deux premiers niveaux ont été réalisés par le développeur en personne et fournis imprimés pour la personne ayant remporté l'enchère sur Sectis limited edition. Et George en fait exclusivement profiter les lecteurs de ReVival et les membres de Shmup'em All. Merci qui ?
- Les exemplaires commandés après le délai de pré-commande, n'ont pas bénéficié du T-Shirt offert.
- Dans la série Sector-X, Continuum est lui aussi sorti depuis quelques semaines. S'ensuivra le dernier volet sous le nom de Sector-X IV à sortir courant décembre 2010.
"Vous n'avez aucun nouveau message."
Avatar de l’utilisateur
Hydeux
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 8047
Inscription: 28 Sep 2010, 19:15

Re: Sectis (Vectrex)

Messagepar Hydeux » 24 Jan 2011, 19:13

Et zou, Mika me fait découvrir la Vectrex ce week-end (Scramble (L) !!!), et voilà que shmup'em all s'ouvre à la bécane !
Merci à RayXamber pour ce test !
"Vous n'avez aucun nouveau message."
Avatar de l’utilisateur
Hydeux
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 8047
Inscription: 28 Sep 2010, 19:15

Re: Sectis (Vectrex)

Messagepar Tonton » 25 Jan 2011, 11:27

(L)
Super test.
Super machine.
Super frustration.

En tout cas le jeu a l'air vraiment excellent.
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris


Revenir vers Tests et dossiers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité