[TEST] Phalanx (Wii)

Pour y lire notre indispensable avis !

[TEST] Phalanx (Wii)

Messagepar Hydeux » 02 Oct 2010, 16:51

Image


Les portails de téléchargement ! Pendant un moment, j’ai bien cru que c’était ça qui remettrait le shmup en selle ! Pensez donc : faible coût de production (pas d’emballage, de transport, etc…), large audience (suffit de connecter sa console, localisation très simple), et puis un shmup est en général peu demandeur en place mémoire, et offre de parties courtes tout en ayant une durée de vie très longue. Bref : l’Eldorado du genre !
Bon, évidemment, j’ai déchanté depuis, hormis quelques perles comme Omega Five sur 360, on a très peu de bonnes choses à se mettre sous la dent, certes quelques séries ressortent du placard, avec Star Soldier R et Gradius Rebirth par exemple, mais rien de vraiment transcendant…
Et débarque ce Phalanx, le 22 décembre 2009, sur le portail Wiiware japonais. Voyons…


Image


[hide=Commençons par le scénar' !]

Image


Mais hélas, tout en japonais... Remarquez tout de même l'attention particulière apportée au chara design et à l'histoire ! C'était fréquent à la fin des années 80.[/hide]

C’est la société Zoom qui est à l’origine de cette version Wiiware, plutôt une bonne nouvelle : ça sent l’amour de son bébé, les bonus, les trucs qu’ils n’auraient pas pu faire à l’époque… « A l’époque » car ce Phalanx est à l’origine un jeu sorti, par Zoom donc, sur l’ordinateur de Sharp X-68000 en 1990, et qu’il s’est vu ensuite porté sur Super Nintendo (1992) et GameBoy Advance (2001). Au passage il existe aussi des Phalanx sur MSX et Amiga, ils n’ont rien à voir avec le jeu qui nous occupe ici.

Bon, je vais pas vous jouer de la viole à roue : en guise « d’amour de son bébé » et de bonus, c’est NIET ! Le jeu apparaît comme un portage vite fait sur le portail de chez Nintendo, sans doute histoire de se faire des ronds pour pas cher… Explications : Le jeu offre deux modes : X68000, basé sur la version de base (on y reviendra !) et Wii, avec quelques [del]améliorations[/del] détails qui changent. Cela est présenté avec le même menu qu’en 90 et surtout avec une intro superbe, façon anime, comme c’était très souvent le cas à l’époque sur les ordinateurs japonais, voyez Last Battalion ou Aleste sur MSX par exemple, cette intro est d’ailleurs la même qu’en 90.

Curieux, et histoire de comparer, je lance d’abord le mode 68000. Le jeu se veut le même que sur l’ordinateur de Sharp, mais on remarque d’abord que graphiquement il y a du changement : un filtre graphique a été appliqué ici, il donne un espèce de détourage noir des sprites, et permet un rendu plus dessin animé, qui m’a fait pensé au cell shading. Personnellement j’aime assez ce rendu, même si c’est clair que les programmeurs ne se sont pas foulés !
Et puis c’est l’accumulation des mauvaises surprises : vous ne pouvez plus changer d’armes ! En effet on pouvait en 90 changer l’arme qu’on utilisait, et on pouvait en stocker jusqu’à trois, mais ici c’est impossible, il faut se faire toucher pour perdre l’arme en cours et donc en changer ! Et puis on ne peut plus changer sa vitesse au cours du jeu…
Et « par-dessus le marché » comme disait ma grand-mère, c’est techniquement moins bon qu’en 90 ! Des plans de parallaxe ont disparus, les effets d’eau du deuxième niveau sont moins bons, la musique sonne moins bien (elle n’est plus en MIDI comme à l’époque…) ! Là on écarquille les yeux et on se dit qu’on vient de se faire arnaquer…

Image
Une photo de la version d'origine, sur X68000


ImageImage

Cette nouvelle mouture a un rendu moins précis, mais plus agréable.
Cela dit c'est moins bien techniquement ! Une version au rabais quoi...


Et puis on se dit que c’est pas possible, qu’après tout cette version 68000 n’est là qu’en bonus, que le vrai jeu c’est la version Wii, alors on reset, et on s’y colle !
Tiens les artworks entre les stages sont ici changés, ils sont plutôt dans un esprit « tchoupi kawaï », bon… Bonnes nouvelles : on peut « in game » changer d’arme et de vitesse ! (un comble que cela ne soit plus dispo dans la version 68k !) On constate quelques changements graphiques mineurs (des couleurs un peu différentes, l’arrière plan du niveau 5) et d’autres plus… enfin disons moins… judicieux : les mines aériennes du premier niveau sont transformées en têtes de chats, la mascotte de la société Zoom, ou le boss du niveau 3, dont le container est cette fois… une pêche ! Il y a aussi quelques patterns différents, comme celui du premier mid-boss…
Encore une fois on écarquille les yeux et on peine à croire ce qu’on voit : ces changements graphiques sont juste absurdes et font tâche, ils ne justifient d’ailleurs en rien cette version Wii !

Image

Hé ouais... Une pêche !


Alors au final ?
Hé bien mes amis : passez votre chemin !
La version 68000 s’avère sinon dénaturée, en tous les cas moins bonne à cause du gameplay « allégé ». La version Wii est juste inutile et un peu ridicule, même si elle a le mérite de rendre au soft son gameplay d’origine. Ajoutez à ça un emballage à peine moyen : pas de sauvegardes des scores, pas de ranking online, un menu peu pratique ; bon il y a tout de même un stage select permettant de s’entraîner, et il n’est pas un luxe car dans ces trois derniers niveaux (sur huit), la difficulté est très élevée.
Tout ça est –encore- un beau gâchis, le jeu de départ, sans être exceptionnel offrait quelques détails sympathiques qu’on trouve encore ici : chaque arme vous offre une bombe particulière, le niveau 5 est à scrolling libre et est une re-lecture du mythique stage 3 d’R-Type, etc… Mais le fouttage de gueule se sent dès les premières parties alors…

En bonus, voici une vidéo du début du mode Wii, faite par Ben pour notre forum, merci à lui !

Merci à Xesbeth pour ces conseils, à Ben pour sa vidéo, et à Spiderciuk sans qui le jeu n'aurait jamais tourné !
"Vous n'avez aucun nouveau message."
Avatar de l’utilisateur
Hydeux
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 8047
Inscription: 28 Sep 2010, 18:15

Revenir vers Tests et dossiers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité