[TEST] Mushihimesama Futari (Arcade)

Pour y lire notre indispensable avis !

[TEST] Mushihimesama Futari (Arcade)

Messagepar Tonton » 02 Oct 2010, 17:57

Test rédigé par Coven81.

Image    
Avec sa sortie sur 360, Mushihimesama Futari a toutes les cartes en main pour devenir un jeu culte au sein de la communauté grandissante des adorateurs de la boulette (figure de style permettant de ne pas trop répéter le mot shmup dans ce test).
En effet, développé par Cave et suite d'un des jeux les plus appréciés de l'éditeur, Mushihimesama Futari arrive avec une certaine notoriété. Soyons clair le jeu tient largement ses promesses et se hisse sans trop de problème parmi les hits incontournables. Cela grâce à un gameplay efficace, bien rôdé et terriblement jouissif.

Image    
Gameplay : Le jeu se joue sur deux boutons (3 si on compte l'auto-fire): un bouton pour le tir qui devient laser si on maintient la pression, un bouton pour les bombes.

Puis on choisit son mode de difficulté. Il y en a trois très différents que je vais détailler ici:

Original: le plus simple. Assez peu de boulettes (pour un Cave), c'est le mode idéal pour découvrir le jeu ou pour faire essayer à un ami néophyte.
Cave a par contre eu la bonne idée de créer un vrai système de score sur ce mode qui mérite donc qu'on s'y attarde. Chaque ennemi détruit rapporte des gemmes petites ou grosses qui gonflent un compteur. Le but est d'avoir un maximum de grosses gemmes. Pour cela il faut bien observer son compteur donc la couleur change toutes les 500 gemmes ramassées. S'il est vert, tout ennemi détruit au tir lâchera des grosses gemmes, s'il est bleu c'est au laser que les ennemis devront être détruits. Un système simple mais qui oblige le joueur à jongler constamment en étant toujours attentif.

Maniac: Ce mode correspond  à un mode normal, autant dire que les boulettes fusent sérieusement et que pour en voir la bout il va falloir s'accrocher un minimum. Le système de score est complètement différent et assez complexe à expliquer. En gros il faut détruire des ennemis avec le tir pour former un chaine puis un ennemi avec le laser dans la foulée (avant que la chaine ne se brise) afin de faire gonfler son compteur de gemmes jusqu'au maximum de 9999. Ensuite lorsqu'on détruit un ennemi avec le laser, tous ses tirs seront transformés en points sur lesquels le chiffre du compteur s'appliquera. Dis comme ça c'est assez compliqué mais on comprend rapidement une fois en jeu. C'est par contre assez difficile à mettre en pratique car le timing est serré sur certains passages mais très jouissif quand on détruit un boss et qu'une multitude de x9999 apparaissent gonflant notre score de plusieurs dizaines de millions de points.
Ce mode maniac est certainement le plus intéressant du jeu et je pense qu'il sera le mode de prédilection de la plupart des joueurs.

Exemple de compteur qui fait plaisir en maniac:

Image    
Ultra : Un mot très rapide sur ce mode qui comme dan le 1er épisode est complètement abusé. C'est déjà un challenge énorme de finir le 1er stage tellement c'est encombré de tirs. Il me semble que seuls quelques joueurs (abusés bien sûr) au monde l'ont terminé. Pour le scoring, c'est comme en original sauf que le compteur change de couleurs toutes les 2000 gemmes amassées.

Pas d'image mais la vidéo du dernier boss en ultra vous donnera une idée de l'enfer qui attend le joueur téméraire.

[youtube]http://www.youtube.com/v/nscP9QpXoFM[/youtube]

Image    
L'heure du choix a sonné:

Image    
On doit ensuite choisir son personnage et son mode de tir.
Reco et son scarabée que l'on connait déjà du 1er épisode et Palm sur son dragon, le petit nouveau fort efficace.
Chaque personnage dispose d'un tir dit normal et d'un autre nommé abnormal. Certains privilégient le tir, d'autres lasers. Cela donne donc 4 styles assez différents.

Image    

Image    

Aspect visuel:Clairement un des points forts du jeu. On a droit à des tirs aux motifs superbes, des décors pour les amoureux de la 2D, des effets visuels à gogo et le tout rame assez peu (juste quand l'écran est surchargé de boulettes ce qui aide bien). Concernant l'ambiance on peut regretter une arrivée de dragons, crustacés et autres animaux assez éloignés du monde des insectes mais on s'y fait vite.
Un shoot vraiment superbe, peut être le plus beau Cave avec EspGaluda 2.

Verdict:Un jeu dans la lignée du 1er épisode mais supérieur tant visuellement qu'au niveau du gameplay avec un système de score encore plus abouti. Aucune adaptation console, il s'agit donc d'un plaisir difficile d'accès mais qui  vaut largement les efforts.
A noter bien sûr l'existence d'une édition Black Label où le mode ultra laisse la place à un mode God qui parait-il est un vrai délice. Ce Black Label se trouve en téléchargement sur le Xbox Live Arcade.

Image    
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Revenir vers Tests et dossiers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron