[TEST] Eschatos (Xbox 360)

Pour y lire notre indispensable avis !

[TEST] Eschatos (Xbox 360)

Messagepar Tonton » 22 Mai 2011, 15:06

Image

C'est triste à dire mais aujourd'hui, dans le petit monde des développeurs de shoot'em up, si tu ne t'appelles pas Cave, tu n'existes plus. Alors que les récents propos d'Asada sur son blog ont semé une vague d'effroi chez les shmupeurs de tout bord, la sortie region free d'Eschatos en avril 2011 sur XBOX360 n'a, elle, soulevé qu'une vague d'indifférence. Pleurons un bon coup face à cette ignoble injustice et essayons ensemble de la réparer tout en nous tenant tous par la main.

Le titre est distribué par Qute et développé en partie à deux par Mach et M-Kai, à qui l'on doit les excellents Judgement Silversword (voir le test de Fara Mifelle Gellar) et Cardinal Sins sur WonderSwan (ces deux perles sont présentes en bonus sur la galette et c'est pas rien). La première impression quand on découvre les menus est bonne : c'est plutôt joli et il y a beaucoup de contenu. On a d'abord le choix entre se lancer directement dans Eschatos ou alors sélectionner le Wonder Witch Classics qui nous mène aux deux jeux bonus sus-mentionnés. Une fois dans l'Echalote, plusieurs modes sont disponibles : Original, Advanced et Time Attack et, pour les deux premiers, cinq niveaux de difficulté (dont certains grisés, mais on va y revenir).

Image
C'est pas beau mais ça pète

La première impression quand on lance une partie est mauvaise : c'est horriblement moche. Sans trop forcer le trait, ça ressemble à un jeu Naomi qui ressemblerait à un jeu PS1 raté. 3D sommaire, absence de textures, choix douteux de couleurs, techniquement et artistiquement il n'y a presque rien à sauver, même si le tout reste cohérent avec sa construction à la Raiden (on part du plancher des vaches pour finir dans l'espace). Et pourtant, assez vite, on est impressionné par l'efficacité de la mise-en-scène et le déroulement même du jeu. Reprenant dans les grandes largeurs les bases posées par Judgment Silversword, le titre est découpé en zones courtes (appelées Area et au nombre de 26) durant lesquelles il faudra détruire des vagues complètes d'ennemis arrivant selon des patterns géométriques précis. Deux boutons sont utilisables, l'un pour un tir frontal puissant, l'autre pour un tir large mais peu efficace et enfin un bouclier à la durée limitée fait son apparition si on appuie sur les deux tirs en même temps. La durée du bouclier est représentée par une jauge en bas à gauche de l'écran, celle-ci se rempli lentement dès qu'on ne l'utilise plus. De manière générale on se retrouve donc en terrain connu, certains vaisseaux adverses et certaines Area ressemblant en plus fortement à ce qu'on a déjà pu voir sur WonderSwan. Là où Escalope se démarque principalement de ses aînés, c'est dans sa mise-en-scène ultra dynamique : la plupart des interludes entre chaque section se fait via des mouvements de caméras spectaculaires et certaines phases de jeu s'effectuent selon des angles de vue différents.

Image
La caméra sur le cul de notre vaisseau : ça claque, c'est précis et c'est Pet Shop Boys approved

Même si cet enrobage n'a finalement que peu d'intérêt et même s'il dilue la radicalité des précédents titres de M-Kai, il permet de faire admirablement passer la pilule des faiblesses formelles du jeu. Cette esbroufe n'entachant en plus en rien la visibilité ni la finesse du gameplay (à une exception prêt, l'Area 14 entre les trois bulbes violets), c'est tout bénèf'. Bon, "faiblesses formelles", j'exagère un peu, parce que le jeu est soutenu par une excellente musique composée par le non moins excellent Yousuke Asui (membre de SuperSweep et compositeur/arrangeur/remixer d'OST de shmups de kalitay). Avec ses airs simples et ses sonorités synthétiques qui fleurent bon le STG des années 80, on nage dans le bonheur.

Image
Quelques secrets permettent de libérer des bonus de point représentés par le sigle Wonder Witch

Maintenant qu'on a fait connaissance avec les bases, concentrons-nous sur les différents modes de jeu tout en continuant à nous tenir tous par la main.

Mode Original
Ici, la puissance des tirs et la durée de vie du bouclier n'évoluent pas. Quasi chaque vague complète d'ennemi détruite (il en faut parfois plusieurs) fait augmenter de 1 le multiplicateur de score en haut à gauche de l'écran. Chaque ennemi raté (c'est à dire qu'il sort de l'écran sain et sauf) fait baisser ce multiplicateur de 1. Pour vous aider dans l'élimination pure et simple de tout ce qui croise votre route, des items jaunes et bleus marqués d'un F seront libérés par des sortes de barils sur lesquels il faut tirer. Ces items font disparaître toutes les boulettes à l'écran et causent des dommages à tous les ennemis (détruisant instantanément les plus faibles). La valeur maximale du multiplicateur dépend du niveau de difficulté dans lequel on joue (10 en normal, 20 en hard... ). Après chaque boss, la valeur retombe à 0 et à chaque fois qu'on se fait toucher elle diminue d'une façon que j'ai pas encore bien compris comment.

Image
C'est tellement old school qu'en fait, c'est Space Invaders

Mode Advanced
Le fonctionnement global est le même qu'en Original, à quelques détails près qui modifient littéralement le jeu. Des power up font ici leur apparition. Ils permettent d'augmenter la puissance et la largeur des tirs et en bonus ils accordent un +1 au multiplicateur mais en contrepartie ils diminuent la durée de vie du bouclier. Les items F qui vous aidaient dans le mode précédent vont ici vous poser problème et enrichir le gameplay puisque même s'ils conservent leur pouvoir destructeur, leur utilisation fait baisser le multiplicateur de 1 et fait office de power down. Par contre ils transforment toutes les boulettes présentes à l'écran en bonus de point sous forme de machin pourpre. La valeur de ses machins dépend de votre puissance de tir. Toutes les boulettes cancellées via le bouclier ou la destruction d'un boss se transforment aussi en bidule pourpre. La valeur maximale du multiplicateur dépend itou du niveau de difficulté dans lequel on joue mais cette valeur max est différente de celle en Original (16 en normal, 26 en hard... ). Après chaque boss, la valeur retombe à 0 ou à 7 si on est strictement au-dessus de 7 à ce moment précis et à chaque fois qu'on se fait toucher elle diminue d'une façon que j'ai toujours pas encore bien compris comment.
Ces petits écarts par rapport au mode Original rendent cet Arranged complètement différent. La multiplication des façons de scorer permet d'aborder l'aventure de plusieurs manières et donne surtout l'impression d'être plus libre : il ne suffit plus de ne plus laisser aucun ennemi filer pour scorer, il faut aussi jouer avec les power up/down et le bullet cancelling.

Image
Les trucs pourpres

Mode Time Attack
On repart du mode Original en difficulté Normal. Le déroulement est encore une fois le même mais il n'est plus question ici de multiplicateur ni de score. La partie débute avec un minuteur démarrant à 90 secondes eu haut de l'écran qui nous montre le temps qu'il nous reste avant le Game Over. On dispose d'un nombre de vie illimité mais chaque vie perdue fait chuter de 5 secondes le minuteur. Par contre, finir une Area, battre un boss ou attraper un extend permettent d'obtenir un gain de temps non négligeable. Pas d'autres nouveautés à se mettre sous la dent dans ce mode qui fait plus office de bonus que de jeu à part entière tant le déroulement est le même qu'en Original.

Image
La fameuse séquence des cacas de l'Area 13 (hommage à Fast Striker ?) en fait le jeu préféré d'Eschatos (huhu)

Comme on l'a dit plus haut, pendant les premières heures de jeu, certaines options des menus sont grisées. Escabot possède un système de level proche de celui d'un RPG. Les scores réalisés in-game sont cumulés, le joueur monte d'un level dès qu'un palier de score est atteint et ce jusqu'au level 50. A chaque nouvelle étape franchie, on débloque des choses dans les menus ou tout simplement dans les possibilités offertes par le jeu. Par exemple, en plus de crédits, de vaisseaux, de modes de difficulté ou d'options visuelles supplémentaires, on peut accéder aux replays sur le leaderboard on-line à partir du level 20 (merci trizealbis pour l'info (m) ). Ce système peut paraître assez étrange au premier abord mais il se révèle au final plutôt réussi puisqu'il motive le joueur à scorer.
Une fois tous débloqués, cinq niveaux de difficultés sont accessibles pour les modes Original et Advanced. Les classiques Easy, Normal et Hard qui font varier le jeu d'un shmup oldschool au manic (ça fera plaisir à David qui avait bien vu le truc venir), un mode Hardest complètement abusé et enfin le mode Endless qui propose de looper les trois premiers modes de difficulté.

Image
Oldschool mais un peu manic sur les bords, même en Easy

Même s'il ne réinvente pas la pluie et même s'il n'est pas dénué de défauts, Espadrilles a le mérite de creuser un sillon que peu de shmup empreinte et dont M-Kai maîtrise parfaitement les ingrédients (comme quoi, on peut avoir un pseudo commençant par "MK" et ne pas être un canard). Chaque Area peut être vue comme un mini-jeu, une énigme qu'il faut résoudre pour espérer détruire tous les ennemis et passer à la phase suivante avec le multiplicateur au max (ça couplé à la mocheté générale, on pense forcément à Trangle Service, voir le toujours mortellissime dossiay de la Hydeuse) . La construction du titre étant assez perverse (quelques ennemis poussent à utiliser un type d'arme en particulier, hey ben paf, ça loupe pas, certaines vagues mélangent ces ennemis pour compliquer le tout) et le système de scoring étant punitif comme il faut, Eschatos va vous donner du fil à retordre.

Image
Achetez mon jeu, il est trop bien

Et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus de l'intérêt du dernier titre de Qute, la présence de Judgment Silversword et de Cardinal Sins justifie à elle seule l'acquisition de la galette. Bon, on ne va pas vous cacher que ces deux oldies IN-DIS-PEN-SABLES ne bénéficient pas de mode Tate ce qui risque de faire hurler les puristes qui ne jurent que par leur cathodique (m'en fous, je joue sur LCD), et du coup mon argument, pourtant béton, tombe un peu à l'eau. C'est d'autant plus dommage que le reste du jeu est particulièrement soigné dans sa présentation et dans les options qu'il propose. Ceci dit, ça coute moins cher de retourner sa télé que de se procurer ces mêmes jeux sur WonderSwan et ça vous fera plus les bras que de continuer à vous lamenter sur l'avenir de Cave.
()

Bon à savoir
- L'OST est en cadeau bonux avec le jeu,
- Les Extend ne sont pas liés au score mais tombent si on détruit certains ennemis précis.
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar MK_o0 » 22 Mai 2011, 17:20

Moi je dis, qu'il faudra que je le teste quand je viendrais te voir sur Panam !!!!! (L)
Tonton=Canard
Avatar de l’utilisateur
MK_o0
Limited Edition
 
Messages: 3234
Inscription: 21 Août 2008, 16:01

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Tonton » 22 Mai 2011, 17:49

MK_o0 a écrit:Moi je dis, qu'il faudra que je le teste quand je viendrais te voir sur Panam !!!!! (L)

Ouiiiiiiiiiii !!!
(Mais préviens-moi quand tu viens, quand même.)
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Trizeal » 22 Mai 2011, 18:18

Excellent test qui donne une tribune meritée pour un shoot passé malheureusement trop inapercu...
pouceair
Trizeal
Chef D'espadrille
 
Messages: 1243
Inscription: 11 Oct 2010, 15:59

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar ArkaonGP » 22 Mai 2011, 18:24

J'ai été pas mal rebuté par les graphismes sur les vidéos. Mais vu ton enthousiasme, je me laisserai bien tenter.

Je vais peut être me faire une commande Eschatos + Bullet Soul histoire de sortir un peu des Cave.
Avatar de l’utilisateur
ArkaonGP
Bouffeur de crédits
 
Messages: 252
Inscription: 10 Oct 2010, 17:08
Localisation: Lyon

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Shû Shirakawa » 22 Mai 2011, 18:27

Bravo tonton pour ce test d'un jeu qu'il faut soutenir. (m)

(et aussi bravo pour les règles typographiques)
Currently playing: Chrono Cross (PS) / Odin Sphere: Leifthrasir (PS4)
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 2810
Inscription: 18 Oct 2010, 21:20
Localisation: La Giars

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar delet » 22 Mai 2011, 19:03

Merci pompon !!! Au risque de passer pour un snobinard et a la simple vue des vidéos je le trouve réussi artistiquement (70s power!)
delet
Master of Shmuppet
 
Messages: 641
Inscription: 10 Oct 2010, 22:35

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar xesbeth » 22 Mai 2011, 19:16

Bon ben Tonton m'a convaincu, j’achèterai Eschatos lorsqu'il tombera à 20€ =(^^)=

*sifflote* J'ai tout mon temps :D
Image
Avatar de l’utilisateur
xesbeth
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 1456
Inscription: 10 Oct 2010, 16:36

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar max.faraday » 22 Mai 2011, 23:24

De la vanne de kalitay pour un test de kalitay, faraliday !
Image
Avatar de l’utilisateur
max.faraday
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 6396
Inscription: 28 Sep 2010, 21:41

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar ZKU119 » 23 Mai 2011, 08:12

Excellent test, merci tonton pouceair
Z K U 1 1 9

Dolphins Are Just Gay Sharks
Avatar de l’utilisateur
ZKU119
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 3368
Inscription: 10 Oct 2010, 18:40
Localisation: 28 / 27

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Tonton » 23 Mai 2011, 08:49

(Merci !!!)

Shû Shirakawa a écrit:(et aussi bravo pour les règles typographiques)

Merci, maître.
:D
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar max.faraday » 30 Mai 2011, 18:22

J'viens de tripper sur le mode time attack moi, un truc de fou !

edit : tu veux un t-shirt eschatos tonton ? http://webshop.qute.co.jp/#tshirts_lg
Image
Avatar de l’utilisateur
max.faraday
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 6396
Inscription: 28 Sep 2010, 21:41

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Tonton » 30 Mai 2011, 23:18

Mais... c'est une bite ?!!
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar David » 13 Juin 2011, 18:09

Merci pour ce très bon test, Tonton.

Faut vraiment que je teste cet Eschatos. Je suis un peu refroidi par le côté graphique complètement raté du soft, mais ce dernier paraît tellement ancré dans le shoot façon old-school qu'il pourrait bien me plaire.

Y aura moyen de le tester le week-end prochain ?
Avatar de l’utilisateur
David
Casual Trentenaire
 
Messages: 479
Inscription: 10 Oct 2010, 16:14

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar max.faraday » 13 Juin 2011, 20:53

évidemment =(^^)=
Image
Avatar de l’utilisateur
max.faraday
Shmuppeur légendaire
 
Messages: 6396
Inscription: 28 Sep 2010, 21:41

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Catzoo » 13 Juin 2011, 21:35

Ayé ! J'ai enfin pu le tester !

Conclusion :

* C'est pas si moche que ça ( PlasticXo parlait samedi de graphisme PS1 ...j'vais te remontrer la tronche d'un jeu G-Net tu va voir que c'est beau Eschatos :') )

* Les musiques vont du normal à l'excellent

* Cardinal Sins justifie à lui seul l'achat de la galette , une tuerie atomique interstellaire , rien à voir avec le " un bofbof Judgement Silversword caravan " , il rox tout (')

* Heuuu ... C'est extra dur Eschatos (oo)


Conclusion : Johnny Validay pouceair
Avatar de l’utilisateur
Catzoo
Membre Actif de la Bande
 
Messages: 2822
Inscription: 10 Oct 2010, 17:00

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Doomy » 13 Juin 2011, 21:46

(Completement HS, mais le Johnny Validay m'a fait recracher mon Granola... (go) (m) )
Avatar de l’utilisateur
Doomy
Baby Shmuppeur
 
Messages: 137
Inscription: 23 Mai 2011, 22:03

Re: Eschatos (X-Box 360)

Messagepar Tonton » 14 Juin 2011, 08:39

Catzoo a écrit:* Cardinal Sins justifie à lui seul l'achat de la galette , une tuerie atomique interstellaire , rien à voir avec le " un bofbof Judgement Silversword caravan " , il rox tout (')

Ouaip !!!
(Je vais essayer d'en faire un test un de ces 4. Mais c'est clair que ça tue.)
Image
MK a écrit:"Si Faraday aime bien, c'est que ça sent le purin"
Avatar de l’utilisateur
Tonton
Pretty pretty pretty good
 
Messages: 4468
Inscription: 28 Sep 2010, 13:16
Localisation: Paris

Re: [TEST] Eschatos (Xbox 360)

Messagepar Mug Superstar » 11 Juin 2012, 05:51

Et elle sort quand la version à 30$ ? Free ?
Merci

Mug
Dias a écrit :
Elle rentre et j'engage le protocole social sans la regarder :
- "j'ai commencé une partie d'Eschatos je dois la finir, je le sens bien !... Et me parle pas, ça me déconcentre !"
Avatar de l’utilisateur
Mug Superstar
Master of Shmuppet
 
Messages: 724
Inscription: 17 Oct 2010, 17:24

Re: [TEST] Eschatos (Xbox 360)

Messagepar kisuke » 11 Juin 2012, 06:20

Le 14 juin prochain.
max.faraday a écrit:j'y mettrais bien une cartouche.
Avatar de l’utilisateur
kisuke
Yamakasi et serrurier viril
 
Messages: 3718
Inscription: 10 Oct 2010, 16:50

Suivant

Revenir vers Tests et dossiers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité